Je ne m’aime pas. 

Voilà. C’est dit. J’ai appris à faire avec moi, mais objectivement, je ne m’aime pas. Je ne pense pas que je le mérite. 

Parce que je ne m’aime pas, les autres n’ont pas envie de m’aimer. Parce que moi je ne m’aime pas, je ne crois pas les autres quand ils parviennent à m’aimer malgré moi.

I’m so screwed… L’amour me fuit parce que je lui en demande trop. J’attends de l’autre qu’il m’aime assez pour qu’une partie de cette amour nourrisse mon amour-propre. Personne n’est capable d’aimer autant. 

J’ai peur que si j’ai un enfant, je l’étouffe… J’ai peur de l’aimer trop, d’attendre de lui qu’il m’aime comme moi je ne suis pas capable de l’aimer. Je vais le foutre en l’air… 

I’m screwed and I’m messed up : I’m basically programmed to end up alone with my pity self-loathing self…